Ignorer et passer au contenu
  • Pour de meilleurs résultats, les commandes passées durant l'été seront livrées à l'automne
  • Pour de meilleurs résultats, les commandes passées durant l'été seront livrées à l'automne

Notre Histoire

Arboriculteur : la passion des arbres
Marc-Olivier Harvey est né à Alma au Lac Saint-Jean. Il est détenteur d’un diplôme de premier cycle universitaire en Géographie aménagement du territoire à L’UQAC. Après avoir occupé 2 ans, le poste d’aménagiste à la MRC de Maskinongé et occupé le poste de géographe prévisionniste dans la domaine de l’hydrométéorologie pour une firme privée, il décide de se lancer dans ce qui lui est le plus cher; c'est-à-dire, l’arboriculture. Dès son plus jeune âge, il est passionné par l’identification, l’écologie des arbres et la forêt en général. En déménageant dans l’extrême sud-ouest de la Mauricie en 2006, il découvre les belles forêts du Sud du Québec, leurs richesses et la possibilité de faire pousser nombre d’espèces impossibles auparavant au Lac Saint-Jean.
En 2007, il démarre ses premiers semis de noyers et de chênes. En 2008, il implante avec sa femme, une plantation de plus de 250 arbres à noix de différentes variétés sur une terre à bois dans le but de produire des noix et d’avoir des arbres pour la production de billes de bois de qualité. En 2009, il devient un membre du conseil d’administration du Club des producteurs de noix du Québec (CPNCQ) où il s’implique beaucoup auprès de d’autres passionnés comme lui. Le club avec une centaine de membres actifs, vise à promouvoir le reboisement de terres en friche par des essences nobles comme les noyers, les caryers et les chênes. Ceci est bon non seulement pour la valeur ligneuse de ces arbres devenus rares au Québec, mais aussi pour la valeur commerciale de leurs fruits comestibles. En 2012, commence la mise sur pied de la pépinière Casse-Noisette, une chose qui devenait de plus en plus évidente. Après avoir démarré la pépinière à Ste-Ursule sur un petit terrain, il décide de déménager la production à Maskinongé sur une grande terre de bonne qualité en bordure de la route 138.
En 2013 il devient président du CPNCQ et il occupe toujours ce poste en 2016. Depuis 2008, il ne cesse à chaque printemps, à démarrer nombre de variétés d’arbres plus ou moins rares les uns des autres. Les connaissances de Marc-Olivier en matière d’arbres à noix nordiques sont structurées et confortées par une solide expérience terrain.
Bienvenue à la Pépinière Casse-Noisette et surtout, faites de belles découvertes

Continuité des projets à court terme et actions bénéfiques environnementales
Depuis 2015, la pépinière possède une petite serre de pour la production d’arbres en pots et en caissettes qui sont repiqués ensuite en champs ou mis en pot pour la vente. En 2016, une unité de serre supplémentaire de grande dimension pour compléter la première partie a été ajoutée ce qui porte la longueur a 100 pieds par 28'.  Un bâtiment multifonctionnel qui servira entre autres à l’interprétation des noix nordiques et a une transformation des noix est toujours envisagé lorsque les diverses plantations de noisetiers et noyers de la pépinière, donneront de bonnes récoltes. Ce bâtiment servira aussi à de multiples usages comme la stratification des semences, l’entreposage, salle d’employés, garage, toilette, etc. Un agrandissement de notre verger à noix sera fait de 2016 à 2018 au site du Baluchon Éco-villégiature à Saint-Paulin en Mauricie. Déjà, un verger de plus de 300 noisetiers est en place et ces noisetiers entreront en production en 2016 ou 2017.
Sur le site de la pépinière, une parcelle expérimentale est en implantation depuis 2015 pour l’étude de la rusticité et l’adaptation au climat de certaines variétés d’arbres à noix ou ornementales. De plus, une parcelle sera aussi aménagée et sera exclusivement dédiée à la greffe des arbres à noix. La plupart de ces projets sont en cours de réalisation ou vont se réaliser d’ici les prochaines années. Nous prévoyons d’augmenter notre offre de produits d’ici les prochaines années en offrant de plus en plus d’arbres fruitiers pour les gens désirant planter du comestible. D’ailleurs en 2016, nous offrons plus de choix dans les fruitiers.
Côté environnemental, la pépinière a implanté pas moins de 600 mètres de brise-vent et de bandes riveraines. Ces arbres serviront, lorsque plus grands, à diminuer l’effet du vent et capter la neige qui protégera les semis durant l’hiver. De plus, dans ces haies brise-vent, différentes espèces serviront à produire des semences et serviront de refuge à la faune. La pépinière prévoit aussi installer des bassins de captation d’eau de pluie pour diminuer sa consommation d’eau municipale traitée. La pépinière fait partie aussi d’un réseau de fermes témoins en agroenvironnement de la Mauricie.

IMPORTANT: Nous ne livrons pas les arbres de 7' et plus! (Ramassage en pépinière seulement)

Panier

Votre panier est vide

Boutique